Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Perdu chat Quartier Solvardière (44)

Publié le par Pupucefreewoman

Samedi 18/11/06. J’ai fait sortir les chats pour une dernière balade dans le jardin avant l’hiver. Virgil n’est jamais revenu.

Le soir même, on a parcouru à pied les rues de notre quartier, pour vérifier s’il s’était fait tué par une voiture ou non. On ne l’a pas trouvé. Dans les semaines qui ont suivi sa disparition, j’ai prévenu la fourrière (il est castré et tatoué FCX884), les vétérinaires, la police municipale, j’ai passé des annonces sur une vingtaine de sites internet gratuits et sur les deux principaux journaux locaux. Des affichettes avec la photo de Virgil ont été distribuées dans les boîtes aux lettres de notre quartier, et collées dans les petits commerces du coin. Une annonce est aussi passée dans le journal de l’école du quartier. Quelques personnes ont appelé pour signaler des chats trouvés ou errants, toujours des fausses pistes.

Je ne trouve plus le courage de distribuer la centaine d’affichettes qu’il me reste. J’ai eu pas mal de témoignages de personnes dont le chat est revenu au bout d’un mois, de deux mois, de trois mois… Mais sur tous les chats perdus, ceux qui reviennent représentent quel pourcentage ? Je me raccroche à l’idée que son retour est toujours possible, mais il y a des jours sans :-( .

Bizarrement, j’ai fait développer les photos que j’avais prises de lui et de sa sœur lorsqu’ils sont arrivés chez nous il y a deux ans et demi. Je n’en ressentais pas le besoin avant. Il faut dire que Virgil prenait beaucoup de place ! Pas qu’il était gros, mais c’était un peu le clown de la troupe, il était excessif en tout : câlins compulsifs, périodes de jeux à cent à l’heure, besoin compulsif de sortir dehors. D’ailleurs, depuis qu’il est parti, les cinq autres chats ne demandent plus à sortir, même quand il fait beau.

Dans les jours à venir intègrerai certaines de ces photos dans l'album du blog, parce qu’elles sont vraiment chouettes.

Depuis le départ de Virgil (disparition ou départ, la question se pose encore, peut être a-t-il voulu tout simplement partir chez quelqu’un d’autre… pas facile à accepter ça non plus), les autres se sont rapprochés de nous et sont particulièrement plus câlin qu’avant. Très joueurs aussi. Ils ont comblé le vide laissé par Virgil, et ont l’air de vivre comme s’il n’avait jamais été là, même sa sœur ne semble pas le chercher. Elle a poussé quelques miaulement particulier mais était-ce pour Virgil, ou était-ce une demande pour sortir parce qu’il faisait beau, ou tout simplement l’expression d’un jeu en cours ?

Autant la mort soudaine d’Azlan nous a forcés à tourner la page et continuer sans lui, autant la disparition de Virgil et l’absence de piste ou de corps nous laisse dans l’attente. Il ne se passe pas un jour sans que l’on espère l’apercevoir dans un jardin ou sur le rebord de notre fenêtre. C'est usant. Mais on attend.


Publié dans Les chats de la maison

Partager cet article

Repost 0