Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La litière

Publié le par Pupucefreewoman

J’ai testé pas mal de litières pour chat : les premiers prix, les marques distributeurs, les grandes marques, les litières végétales, minérales… Au final, je leur ai trouvé un point commun : quel que soit le prix (1,50 € à 4-5 €/sac de 10 litres), il a augmenté de façon significative ces deux dernières années, et continue d’augmenter.

Ayant plusieurs chats, j’ai plusieurs bacs à litière, lesquels doivent être changés tous les jours s’ils sont petits, ou tous les deux-trois jours s’ils sont grands. Cela représente quelques dizaines d’euros par mois ! Et quelques dizaines de kilo à manutentionner !

A la recherche d’une solution alternative, je me suis procurée une centaine de litres de copeaux de châtaigner, mais les chats n’ont pas accroché avec cette matière.

Un reportage de 30 Millions d’Amis consacré à une association qui utilise de vieux journaux déchirés m’a donné une idée : pourquoi ne pas recycler le papier brouillon ?

Nous avons donc acheté un destructeur de documents (139 € quand même, mais qui seront vite amortis, la matière première étant gratuite et rapide à traiter) qui transforme les feuilles A4 en bandes de quelques millimètres de large sur 7-8 cm de long. On s’est bien sûr demandés si les chats allaient apprécier ce type de litière, mais vu leur entrain à pisser sur nos papiers importants, il n’y avait pas de raison qu’ils n’aiment pas la litière de papier brouillon !

On l’a d’abord testée sur deux bacs, le temps de finir notre petit stock de litière minérale. Résultat : ils l’ont tout de suite adoptée !

C’est tout bénéfice pour tout le monde :

-        pour nous : importante économie d’argent, plus de paquets de litière neuve à trimballer, plus de sacs de litière sale à trimballer, le papier brouillon se trouve à foison, et ne pèse pas lourd surtout une fois découpé

-        les chats ont une litière absorbante, qui camoufle bien les excréments, volumineuse et légère, donc ludique, c’est un vrai jeu de gratter dedans.


J’ai même surpris des chats blottis dans les sacs de litière propre, ou farfouillant allègrement en quête de bêtise à faire…

Publié dans Trucs et Astuces

Partager cet article

Repost 0

Les relations au sein du groupe

Publié le par Pupucefreewoman

Depuis quelques mois notre groupe s'est profondément modifié suite aux disparitions/morts de Virgil, Chaussette et Tika. Voici mes observations.

Chaussette était la mémère gronchonne du groupe, et aussi (ceci explique cela, ou inversement) le souffre douleur. Elle était régulièrement poursuivie, embêtée et intimidée par Tatami, voire par Pilou, Tika et Virgil. Depuis la mort de Chaussette, c'est Tika qui a hérité du statut de souffre-douleur du groupe. Son frère Tatami l'a souvent attaquée et acculée. Pourtant Tika était une chatte de 5 kg, donc assez imposante, et de nature jalouse. Depuis la mort de Tika, il n'y a plus de souffre-douleur. On a cru un moment que Vénus allait en faire les frais, vu son gabarit et, nous semblait-il, son manque de caractère (on l'appelle parfois notre petite blonde ; l'opposé de son frère Virgil, un vrai clown, avec une forte personnalité) : Cola repoussait les limites du jeu et s'emportait contre Vénus. Tatami est trop puissant pour que Cola se laisse dépassée par son excitation. Elle n'a pas le fond méchant, mais pas le fond d'une crème de chat non plus (elle me rappelle Tika, dans son physique et son caractère, mais bon son séjour en cage y est certainement pour quelque chose). Mais ces derniers jours, les rôles s'inversent, et Cola se retrouve assez souvent acculée par Vénus. Cette dernière est très certainement du même profil que Pilou, ne cherchant pas la bagarre, mais une fois en pétard, ça chauffe. Elle n'hésite plus non plus le matin à venir me réveiller pour avoir ses croquettes : elle monte sur moi, me fait des papouilles et fait tomber les objets de la table de nuit lorsque le réveil a sonné et que je m'attarde un peu. Elle se révèle, parce qu'elle a maintenant la « place » de le faire.

Je note que les deux seuls souffre-douleurs du groupe ont été des chattes.
 
Un autre rôle au sein du groupe est celui de coordinateur : il prend en charge chaque nouveau chat arrivant dans le groupe, à savoir prise de contact et intégration du ou des nouveaux arrivants via les périodes de jeu et d'apprentissage de la hiérarchie. Jusqu'ici, Tatami était le coordinateur. Il avait accueilli Virgil et Vénus, Azlan ainsi que Cola. Lui-même n'avait pas eu de coordinateur, étant arrivé avec sa soeur Tika alors qu'il n'y avait que Pilou et Chaussette. Ce n'était pas encore un groupe à cette époque.

Charly et Charlemagne sont arrivés une semaine avant la mort de Tika. Bien que Tatami joue le soir avec les deux petits, c'est Cola, pourtant arrivée six mois plus tôt et seulement âgée d'à peine un an, qui s'est retrouvée coordinatrice. L'âge ne semble pas être un problème, à partir du moment où la hiérarchie est comprise et respectée.

Tout se passe comme si, à mort d'un chat, le groupe redistribuait son job à un autre membre... A suivre.

Publié dans Comportement du chat

Partager cet article

Repost 0

Empoisonnement aux anti-coagulants

Publié le par Pupucefreewoman

Ma belle Tika ne méritait vraiment pas ça. Nous qui faisons attention à ne faire sortir nos chats que très peu de temps, ça n'aura pas empêché le pire.

J'ai vu Tika sur la terrasse, la bouche en sang. Elle a crié quand je l'ai prise dans mes bras. On l'a mise dans la boite de transport, il y avait du sang partout, et je l'ai conduite à la clinique véto à 2 km de chez nous. J'ai pas arrêté de lui parler pendant le trajet, elle allait mal. Sur la table du véto j'ai vu ses doigts tous bleus, le sang coulait de sa bouche et de son nez. A peine le temps de l'osculter, elle était partie.

Le véto a diagnostiqué un empoisonnement aux anti-coagulants (autrement dit aux souricides) qui a entrainé une hémorragie interne. Est-ce qu'elle a mangé plusieurs souris bourrées de poison, elle qui ne chassait que les papillons et les araignées, ou était-ce un empoisonnement volontaire ? J'ai prévenu les voisins pour qu'il n'arrive pas la même chose à leurs animaux, voire à leurs enfants. Nos 4 autres chats adultes sont sous traitement à la vitamine K1 pendant 3 semaines et ne sortirons plus de la maison. Les deux petits derniers, eux ne sortiront jamais tant que nous habiterons ici.

Un indice caractéristique d'empoisonnement : les gencives très blanches. En cas de doute, il faut amener le chat chez un véto, car la moindre petite blessure peut être mortelle.

Décidément, la bêtise humaine va loin pour inventer de tels produits toxiques. Tout ça pour éliminer (lâchement en plus, car les souris vont mourir loin du lieu de contamination) des "nuisibles". Qui est le nuisible dans tout ça ?

Publié dans Les chats de la maison

Partager cet article

Repost 0