Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui c'est qui arrive bientôt ?

Publié le par Pupucefreewoman

... C'est môôôôôâââââ !!


Début de semaine prochaine...

Publié dans Chevaux au pré

Partager cet article

Repost 0

1-0 pour Rikiki

Publié le par Pupucefreewoman

Après avoir fait le plein de foin sous la pluie (d'où ma bronchite du moment), je passe voir mes biquettes préférées, voir si tout va bien.
J'arrive à l'enclos et je vois sortir tout le monde de l'abri pour m'accueillir : Daisy, Apostrophe, Eddy, Eko, Rikiki... Rikiki ? RIKIKIIIIII ????!!!!!
Egal à lui-même, Rikiki, du foin dans la crinière, se contente de pointer que le bout de son nez dehors. Ben oui, l'eau ça mouille et  Môssieur tient à sa permanente figurez-vous. Mais qu'est-ce qu'il fait là ce sac à bêtises ?!!! Pas censé être avec les filles !
Ni une ni deux je cours (pourquoi je cours, il est peut-être là depuis 10 heures ou 20 heures) chercher une corde dans la voiture et je ferme les ouvertures de l'abri afin d'attraper l'intrus à l'intérieur, présageant une course poursuite  dans les 12 m2. Que nenni, Rikiki est trèèèès détendu, vraiment très très détendu, détendu comme je ne l'ai jamais vu. Il se laisse passer la corde autour du cou sans même broncher (pour ne pas dire l'air satisfait) et me suit sans problème jusqu'à son enclos. Hooouuu lala qu'il a l'air satisfait le saligot. Je me doute de ce qu'il a fait pour être aussi détendu.
De retour avec les biquettes, je répare la clôture mise à mal par ce mini-buldozzer croisé bonobo. Un coup d'oeil à Daisy d'un peu plus près : son derrière en particulier. Meuh ça gouline de partout !
Voyons, y a-t-il une chance que la mayonnaise ne prenne pas et qu'il n'ait fait que raviver les chaleurs de la miss... fin novembre, fin décembre, fin janvier, fin février, fin mars



Publié dans Biquette et Cie

Partager cet article

Repost 0

Galopade

Publié le par Pupucefreewoman

L'exercice ouvre l'appétit c'est bien connu. Du coup, pour faire venir plus vite le seau d'orge germé, on ne se prive pas d'une bonne galopade...



Pause...

C'est reparti.



Les naseaux dilatés on reprend son souffle.

Bon, fini les exercices on est fatigué on veut manger !


Publié dans Chevaux au pré

Partager cet article

Repost 0

Hier soir l'orage...

Publié le par Pupucefreewoman

Hier soir l'orage m'a découragée d'aller voir chevaux et chèvres. C'est donc ce matin à 6h45 que je suis allée leur porter deux trois trucs à manger et voir si tout allait bien.

Arrivée au Jardin des Cabris, Eddy m'accueille avec une grosse voix que je ne lui connaissais pas. Ça fait ça la castration maintenant, une grosse voix ? Bref, c'est nouveau. Par contre ce qui l'est moins, c'est un Eddy à l'extérieur de l'enclos. Mais par où est-il passé cet engin-là ?! Vu qu'il fait encore noir, on n'ira pas chercher plus loin et il ne se fait pas prier pour rentrer et prendre sa tétée.
Distribution de pain, pommes, châtaignes et foin aux quatre habitants du Jardin.

Je me rend compte alors que Rikiki n'a pas pointé le bout de son nez uriné comme à son habitude. Certes, je ne viens moi-même pas si tôt, mais quand même cela m'intrigue.
Une fois tout le monde rassasié, dessoiffé et câliné, je pars avec mes tranches de foin sous le bras à la recherche de Rikiki. Mister Rikiki est en vadrouille depuis quelques temps, peut être est-il parti dormir dans son ancien abri. Je vérifie par acquis de conscience l'abri "en travaux". Je l'appelle. Rien. Je m'accroupie pour voir de loin sous la bâche. Des poils. Un corps. Merde. Qu'est-ce qui se passe ?! Je passe par-dessus le filet et soulève doucement la bâche.
Pôv Rikiki, il était si profondément endormi qu'il ne m'a jamais entendu. Il se lève et me regarde avec un air hébêté. Faut dire qu'à courir dans les prés toute la journée ça fatigue. Et si en plus on emmène un des fistons, ça crève carrément.
Je dépose mes tranches de foin à l'abri devant lui et me dit que chouette, ya pas que moi qui ne ressemble à rien le matin...

Ca donnait à peut prêt ça ce matin...

Publié dans Biquette et Cie

Partager cet article

Repost 0

La surprise (2)

Publié le par Pupucefreewoman

Premiers regards...

Premier touche-nez....


Premiers calinous joue-contre-encolure...

Nous avons découvert un Valentin tout doux tout mimi. Ni timide ni envahissant mais curieux quand même.


L'air penché c'est le pré qui est très très en pente. Faut dire que dans le Puy-de-Dôme, des pentes et des côtes, il y en a quelques unes...

Valentin approchera la tonne quand il sera adulte...

Photo de famille : de gauche à droite, Papa Pitan, Valentin et Môman Irène. Irène est la mère de notre grande Tania-toute-noire, nous aurons donc deux parfaits frère et soeur, mais pas un poil de ressemblance...



Un relativement mauvais temps est arrivé en même temps que nous et est reparti avec nous aussi. Autant dire qu'on a caillé. Photos grisouillardes du coup mais c'est pas grave, bientôt poulinou sera chez nous...



Publié dans Chevaux au pré

Partager cet article

Repost 0

Truco'cul

Publié le par Pupucefreewoman



Ca c'est de derrière de notre Dickenus préféré. Oui oui, ce sont bien des débris et autres bouts de feuilles mortes emmelés dans ses poils de derrière. Ca tient tout seul dans le poil, c'est merveilleux. Point de chiasse pour agglomérer et faire tenir façon laque, nan nan, tout à sec ça tient. L'a dû s'asseoir sur la terre humide lors du ramassage de sa collection botanique et voilà l'travail une fois séché.
Bon, il s'est rendu compte qu'il y avait quelque chose de bizarre avec ses poils de fesses, quand même. Mais comment enlever tout ça lui qui a déjà du mal à entrenir son poil d'hiver tout bourru.
Ce weekend, on va ressortir les ciseaux et le shampoing à sec. Rappelez-vous, il avait a-do-ré...

(non non, on n'est pas encore revenu de notre visite à Valentin, c'est un article programmé bien sûr, mais on se retrouve demain en direct live !)

Publié dans Les chats de la maison

Partager cet article

Repost 0

La surprise (1)....

Publié le par Pupucefreewoman



A l'heure où vous lirez ce billet, nous serons avec ce joli poulinou à Clermont-Ferrant. Il est tout petit
(15 jours) sur cette photo empruntée à l'association Les Crins de Liberté par le biais de laquelle nous l'adoptons. Valentin, c'est son p'tit nom. Il est le demi-frère de Tania et Tigane et comme elles il ne finira pas dans une assiette mais chez nous, à vivre une vie de cheval. Hé oui, l'abattoir est le sort qui attend des centaines de poulains comme lui tous les ans en France...
Valentin a 5 mois et demi, il a grandi depuis cette photo, et vit toujours avec sa môman et son troupeau. Bientôt, très bientôt, il viendra nous rejoindre pour de folles aventures !

Dimanche, j'aurai certainement beaucoup à vous raconter, et de belles photos à vous montrer.
D'ici là portez-vous tous bien. Je vous emmène en pensées avec moi pour partager cette belle rencontre avec ce joli coeur que nous rencontrons "en vrai" pour la première fois...
 

Publié dans Chevaux au pré

Partager cet article

Repost 0

SOS Chats

Publié le par Pupucefreewoman


Je relaie l'appel de  Coeur de Chat : demain, tous les chats présentés dans son article seront tués.
Velenna a déjà recueilli Lilou il y a peu, la belle était vouée au même sort que ses compagnons d'infortune aujourd'hui à la veille de leur mort programmée. Lilou découvre la vie que nous offrons à tous nos minets, une vraie vie de chats cajolés.

Pour eux, aujourd'hui est leur dernière chance. Si vous avez un coin de libre pour en accueillir un, même temporairement, aidez-les. Des covoiturages sont toujours possible.

Hier, un chat est mort dans de grandes souffrances, coincé au fond d'un moteur de voiture brulant. Ses cris étaient déchirant. Il n'a pas pu être sauvé.
Aujourd'hui des chats sont en cage, ils seront tués dans quelques heures. Eux peuvent être sauvés. C'est aussi simple que ça, aussi simple qu'un e-mail à
sarahcahlan@gmail.com.

Plus d'info sur Rescue (http://rescue.forumactif.com/morts-programmees-f75/15-chats-risquent-la-mort-entre-jeudi-15-10-et-vendredi-16-10-help-rp-t253979.htm)

PAS DE FRAIS DE SORTIE.

LES CHATS SONT TOUS IDENTIFIES, VACCINES, TESTES FIV ET FELV.

PAS DE TESTS CHIENS ET ENFANTS POSSIBLES

CO VOIT ACCEPTES, PLACEMENT PARTOUT, DU MOMENT QU'ILS SORTENT AVANT SAMEDI, DC DS LA LIMITE DU RAISONNABLE
(pr les co voit compliqués à organiser, je veux bien tenter les organiser, même si "compliqués" en apparence... Je crois pouvoir affirmer définitivement que je ne suis plus à cela près).

FA TEMPORAIRES, POURQUOI PAS, ENTRE DEUX CO VOIT; LE BUT ETANT D'EVITER, CAR CELA NE FAIT QUE DECALER LE PROBLEME. BIEN SUR, ENTRE FA TEMPORAIRE ET MORT...

Publié dans News

Partager cet article

Repost 0

Sous le soleil d'octobre

Publié le par Pupucefreewoman

D'après ce que j'ai pu constater ce midi et comme vous pouvez le constater vous-mêmes sur ces photos toutes fraîches du jour, tout va pour le mieux dans notre jardin. Les chats profitent du soleil exceptionnellement doux pour la saison.

A peine ai-je pointé le bout de mon apn, Charlemagne m'a déjà repérée et accourt...

Cola va rester encore un peu...

Charly se tâte, j'y vais j'y vais pas.
Charlemagne est déjà au poste de pleureur-qui-fend-le-coeur, bientôt rejoint par Tatami et Charly. Hé oui, figurez-vous que j'ai fermé la porte ce matin, bourotte que je suis, pour qu'ils restent dans le jardin, avec le ravitaillement adéquate, quand même.
Vu le temps magnifique et vu l'état dans lequel ils mettent la maison en ce moment, j'ai résisté.
J'ai bien failli me lever dix fois pendant le repas pour aller leur ouvrir...

- Bon hé ho c'est bon maintenant tu nous ouvres !

Publié dans Les chats de la maison

Partager cet article

Repost 0

L'aventure...

Publié le par Pupucefreewoman


Tous les soirs, une activité est proposée au pré avant de manger.
Je ne distribue plus le repas au moment de mon arrivée sous peine de me voir assaillie de toutes parts par mes gros machins.
A l'état naturel il n'existe pas de concurrence pour la nourriture au sein d'un troupeau, tout le monde mange ensemble 15 heures par jours. Il est donc inutile voire dangereux de provoquer des situations conflictuelles entre eux en associant mon arrivée à un supplément de nourriture pour lequel ils vont se (et me) bousculer.
Je décide donc
de faire un tour de pré. Les ronces ont la fâcheuse habitude de venir pousser contre les rubans électrifiés. Quand ça touche, ça fait masse et ça décharge la batterie. Pas envie de voir les filles encore en vadrouille dans les prés voisins.

A mi-parcours, je me retourne. Bigre, je suis suivie !

Tant qu'à faire d'attendre le repas, autant s'occuper, ça peut même être amusant...

Attention sensations fortes, z'avez déjà vu un percheron sauter un gros tronc d'arbre ? Ca donne ça :

Impressionnant hein...

Hé ho toi la ronce, vire-moi tes épines de mon ruban !! Qu'est-ce que je vous disais.
Coupé tête, touche plus.

Une petite pose s'impose. Collation sous un chêne, il y a des glands à ramasser, ça cale la dent creuse en attendant le diner.

Enfin, de retour au sas d'entrée, on attend le tant attendu repas.

On attend j'ai dit.

Hum, on attend toujours.

Enfin, le seau arrive (c'est magique) et oh surprise, de l'orge germé pour les filles aussi. Première dégustation...

Ca a l'air de plaire, car rapidement... Y en n'a plus !
Vite on vérifie chez le voisin... Ah ba nan, y en n'a plus.


On se bouscule un peu pour vérifier à tour de rôle que contrairement à ce que dit la pub, quand y en n'a plus, y en n'a plus encore.


Mais on remet ça demain, c'est ça qu'est bien !

Publié dans Chevaux au pré

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>