Le déménagement (2)

Publié le par Pupucefreewoman

Il était une fois, le déménagement des chevaux. Tout avait été bien préparé. Un beau gros camion, énorme même, le genre qui transporte tout, de toute taille et à l'international. Du super matériel, costaud, tip top.

Les chevaux étaient calmes, nous aussi.

 

Déménagement départ 31dec10

 

Ils sont montés assez facilement, malgré le pont d'embarquement abrupte que j'avais moi-même du mal à monter et le fait qu'ils n'avaient, à part Loulou, fait cela qu'une fois dans leur vie. D'abord Tania, puis Tigane, Loulou et enfin Valentin. Le plus dur était fait. Que j'ai cru. C'est pourquoi j'ai dit à Chèrétendre "Vas-y, fais le trajet avec le transporteur, tu vas voir c'est super", en référence à l'acheminement des juments auquel j'avais participé quand elles avaient 6 mois. Ouaip, ben 3 ans plus tard, c'est une autre histoire. Un cauchemar dirais-je plutôt. Une heure de cauchemar. Des appels catastrophés de Chèrétendre sur l'autoroute, qui voyait via la caméra ce qui se passait à l'arrière du camion, et qui voyait aussi le transporteur se décomposer au fur et à mesure que les choses s'empiraient. "On voit plus Tania !", "Tania se cabre tout le temps elle est en train de tout détruire",  "On va peut-être s'arrêter sur une aire",  et autres cris désespérés... Un cauchemar.

En arrivant, nous appréhendions d'ouvrir le pont...

 

Valentin venait, en se cabrant, de faire sauter l'une des petites fenêtres tout en haut de la paroi devant lui (pour ceux qui savent à quoi ressemble ce genre de camion...). Il s'est écroulé, trempé de sueur et épuisé, la tête retenue par le licol. Je l'ai libéré en section le licol en nylon à l'aide d'un couteau d'urgence, et après quelques encouragements il s'est relevé et a débarqué sans encombre.

 

Loulou était miraculeusement indemne, trempé de sueur lui aussi, mais indemne malgré le fait qu'il a voyagé entre deux "gros" et qu'il a dû être bien secoué.

 

Le bas-flanc de Tigane s'est ouvert tout seul. Le système de fermeture faussé. Tigane trempée elle aussi.

Le bas-flanc qui la séparait de Tania était dégondé. Un bas-flanc de 120 kg. Tania n'était plus retenue que par l'attache en caoutchouc. Le gros mousqueton de la chaine d'attache avait rompu. Le râtelier en alu était complètement martelé et les abrevoirs automatiques tous faussés.

 

Déménagement arrivée 3 31dec10

 

Tania s'en tire seulement avec une arcade ouverte. Pendant le trajet, elle s'asseyait par terre pour rompre les attaches et se cabrait ensuite de toutes ses forces pour pouvoir se relever. Le transporteur a bien cru plusieurs fois qu'elle se pendait.

 

Tous ont été débarqués calmement. Nous les avons installés dans la stabulation où ils ont pu boire, manger et se reposer.

 

Déménagement Arrivée1 31dec10

 

Déménagement arrivée 2 31dec10

 

Petit tour...

 

 

 


C'était le 31/12. Une journée à l'image de l'année 2010.

 

Plus tard, une bouteille de champagne est venue nous assommer pour de bon, Chèrétendre et moi et à 23h00, je dormais... On fera la fête plus tard !


Publié dans Chevaux au pré

Commenter cet article

Mill 14/01/2011 15:36



Oh, la vache!!! Il a dû en avoir des sueurs froides Pupucefreeman!!! Et je me marre à moitié en imaginant la gueule du conducteur... Tania la prochaine fois qu'il faut la transporter écoute tu
fais comme avec les éléphants, t'appelle le véto safari avec son fusil à piqûres là et hop! Une grue pour la mettre sur la platte forme du camion et c'est emballé. Elle se réveille dans le
nouveau lieu et hop on en parle plus!  Mes pauvres! Mais ça valait coup quand même quand on voit le petit coin de
paradis que vous avez trouvé...


 



Pupucefreewoman 17/01/2011 13:51



 Quelle chipie cette Tania ! En même temps, ça c'est du caractère de fille



Pascale et Caline 08/01/2011 17:36



Eh bien ! Quelle aventure !!! J'imagine que tu devais angoisser de savoir le remue ménage qu'il y avait dans le camion et que vous deviez vous demander dans quel état ils allaient être à
l'arrivée. J'espère que tout le monde est remis de ses émotions, les quatre comme les deux pattes, et qu'ils se font bien à leur palace cinq étoiles.



Pupucefreewoman 10/01/2011 14:14



Hier soir nous les avons rentrés après une journée passée dehors au soleil dans le nouveau pré. Nous les avons regardés se coucher et s'endormir dans la paille... Le bonheur



Dragon d'eau 08/01/2011 05:54



Bravo pour le sang froid durant le transport et à l'arrivée. Mine de rien c'est pas donné à tout le monde !


Bien contente que tout se soit bien terminé :-)


Meilleurs voeux pour une excellente année 2011 pleine de bonheur dans votre nouvelle propriété !



Pupucefreewoman 10/01/2011 14:12



Très bonne année à toi aussi


Il n'y avait pas intérêt à panique en les déchargeants, fallait un peu montrer l'exemple aussi, si on n'est pas digne de confiance à leurs yeux, c'est mal barré !



Quand je serai grand je serai president 07/01/2011 23:33



Mmmh ben j'éspère que vous n'aurez pas à les bouger de sitôt!!



Pupucefreewoman 10/01/2011 14:10



C'est sûr, il faudra faire autrement !



sajotoma 07/01/2011 14:46



Oh bon sang j'aurais carrement fait une rupture d'anevrisme si j'avais été passagere dans le camion , je sais que quelques fois dans le camion de JP les chevaux remuent un peu ( un peu hein !!)
ben ça tangue pas mal déja alors là j'ose meme pas imaginer !!!!!!!!!! heureusement que la distance n'était pas plus longue les blessures et le traumatisme auraient été pire !!!!  tu efface
de ton ardoise un prochain transport si tu comptais les balader hein ??



Pupucefreewoman 10/01/2011 14:08



Ah oui là c'est sûr, fini les promenades en camion. Remarque au moins, on ne risque pas de nous la piquer celle là