Life sucks sometimes

Publié le par Pupucefreewoman

 

La vie des fois ça craint.

Pilou est mort dimanche matin.

AVC a dit Dr Miaou.

Pilou était notre gros chat roux tout doux.

Pilou était le chef de la bande.

Pilou avait 9 ans. Il était arrivé dans notre vie en août, à l'âge de 3 mois, pour tenir compagnie à Chaussette, qui n'avait pas apprécié le cadeau.

Pilou était plein de manies. D'adorables manies.

Pilou montait les escaliers en poussant des "GrroouuaaaAAAouh", une souris dans le bec, qu'il déposait devant notre porte de chambre pour qu'on lui ouvre. Deux souris, si nécessaire, pourvu qu'on lui ouvre. Sinon, c'était debout sur la porte à gratter en rythme. Tu veux rentrer Pilou ? "Wah !"

Pilou exigeait qu'on aille faire une sieste avec lui. Il venait nous chercher, sans descendre entièrement l'escalier. Il nous réclamait, le regard noir, le miaouh impératif. 

Pilou adorait dormir sur moi, en crapaud de préférence, les pattes pendant de chaque côté, le derrière sous mon nez.

Pilou ronronnait comme une moissonneuse batteuse. Il me berçait.

Pilou nous tenait chaud.

Pilou se frottait sur la brosse car rien ne lui faisait plus plaisir qu'une bonne séance de brossage.

Pilou faisait des "pocs", il se laissait tomber par terre devant nous et se tortillait pour qu'on lui gratte le bidon.

Pilou avait une poubelle de corps, une sorte de petit trou sur le ventre dans lequel s'agglutinait tout un tas de trucs.

Pilou était gourmand. D'où son bidon pendant.

Pilou était un sage, toujours calme mais respectueux et respecté.

 

Pilou jardin 3 22avril10

 

Pilou est resté une nuit hospitalisé. A l'appel du Dr Miaou, nous sommes arrivés pour l'accompagner, il n'y avait plus rien à espérer. Nous avons pris le temps nécessaire, pour nous, pour lui. Sur la table, il est venu s'installer dans mes bras. Il ronronnait. Nous l'avons couvert de caresses et de mots tendres jusqu'à ce qu'il soit endormi.

 

A la maison, pas de réveil tonitruant ce matin. Les croquettes se mangent dans le calme. Les chats sont étrangement tranquilles ou excessivement câlins. Nous les consolons comme nous pouvons.


Il est si difficile de taire un nom si souvent appelé. Pilou. On a perdu notre Pilou.

Publié dans Les chats de la maison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

migouzou 27/11/2010 21:27



Oh non, voilà que je m'absente un peu et c'est la mort qui rôde... Non, non, non! Pilou, sois heureux au paradis des chats comme tu l'as été chez tes humains.



Pupucefreewoman 29/11/2010 12:17



Que veux-tu, c'est pas notre année à nous non plus ...



Gotrekounette 27/11/2010 00:35



Cet article m'émue ! Je suis sincèrement désolée pour Pilou et pour ceux qui le pleurent. Courage, ce n'est pas facile. Bises.



Pupucefreewoman 29/11/2010 12:18



Merci Gotrekounette.



SyBee et TheoTheCat 23/11/2010 11:30



So sorrow for Pilou… Je sais si bien cette douleur qui mord le cœur...
ça fait remonter une peine à l'unisson de la vôtre, Mascotte, il y a un an... Petite consolation mais si importante avoir pu accompagner Pilou avec douceur dans ses derniers moments. Pour
Mascotte ce ne fut pas le cas, le vétérinaire ayant bâclé cela d'une façon indigne pour la plus formidable des chiennes qui ne méritait pas cela ! Et moi trop éprouvée pour réagir... il m'en
reste une rage encore aujourd'hui !



Pupucefreewoman 23/11/2010 11:59



Nous sommes tristes mais sereins. C'est tellement important d'être bien accompagnés par notre vétérinaire dans ces moments-là, pour notre ami qui nous quitte comme pour nous. C'est un moment très
intime, qui ne doit pas être facile à vivre pour lui non plus, pourvu qu'il ait un coeur. Je comprend ta rage .



catherine 22/11/2010 21:13



Cette année a été bien cruelle avec vous. Je vous envoie toute notre amitié. Je sais que cela ne remplace pas le vide que nos amis laissent dans nos foyers. Mais leurs passages dans nos vies nous
laissent des souvenirs merveilleux. Je les en remercie tous de nous avoir fait dont de leur amitié!!



Pupucefreewoman 23/11/2010 11:10



Merci Catherine, ça nous fait du bien. Quel fléau cette année... C'est vrai que l'on vit plein de beaux moments avec eux. Le simple fait de les regarder dormir, qu'ils soient chats, chèvres ou
chevaux, est un beau moment pour moi. Je suis heureuse de les connaitre, chacun, et je les aime pour qui ils sont, jusqu'au bout.


Satané bout, quand même.


 



Mill 21/11/2010 23:35



Je viens de lire ton billet, il est magnifique, j'en ai les larmes aux yeux et je ressens une grande tristesse, à force de les suivre sur ton blog on a l'impression de très bien les connaître. Un
tendre pensée pour Pilou et plein de courage à vous envoyés d'Allemagne.



Pupucefreewoman 22/11/2010 10:59



Merci Mill. Ce blog est le reflet de notre quotidien avec eux et finalement, notre chagrin est bien peu par rapport à tous les moments de bonheur que l'on vit ensemble...