Valdéa pète la santé !

Publié le par Pupucefreewoman

 

Neufs ans ce mois-ci ! Elle tient la forme notre belle Valdéa. La miss a retrouvé la ligne aussi. Oui il faut le dire, elle l'avait un peu perdue. Disons que sa ligne s'était transformée en gros trait, sous l'action des repas servis deux fois par jour par Chèrétendre qui a souvent un petit peu tendance à nourir comme si c'était pour lui (;-b).

 

Valdéa 1 10sept13

 

Du coup, mardi soir, alors que nous ramenions les chatons, Valdéa mue par un petit creux grandissant, a pris une initiative, celle de franchir la barrière. Vous savez cette barrière qui sert chez nous à garder les chiennes dans la cuisine. J'imagine qu'elle est passée par-dessus, laissant derrière elle Gally qui en a peur (elle tombe dans un bruit fracassant parfois, cette satanée barrière, ça fout les chocottes).

De là, il n'y avait plus qu'à se servir sur la table. Mon stock d'oeufs de la semaine, quelques tomates et courgettes du jardin... En rentrant,nous avons retrouvé des coquilles broyées un peu partout et du jaune imbibé dans la couverture de son canapé (tant qu'à faire on se met à l'aise pour manger), des tomates en vadrouille et une courgette poinçonnée.

 

Valdéa 2 10sept13

 

Vous pensez bien, elle était très très très désolée de tout ce bazar, mais quand même tellement rassasiée...

 

Le lendemain, une odeur pestidentielle rendait la cuisine intenable. Nous avons aéré un long moment. Aidé d'un long batonnet d'encens purificateur d'atmosphère pour nous permettre de tenir, nous avons cherché quel reste de viande pour chien nous avions bien pu laisser pourrir dans un coin de la cuisine pour que ça sente aussi fort et aussi mauvais. J'avais au préalable écarté, reniflage à l'appui (je vous laisse imaginer), l'hypothèse d'une Gally roulée dans une charogne.

 

Il a bien fallu se rendre à l'évidence que l'odeur venait en fait de là...

 

Valdéa 3 10sept13

 

Valdéa s'était transformée en usine à gaz, d'avoir ingurgité trop d'oeufs. On l'a quand même surveillée un peu mais côté forme, tout allait bien. Le lendemain et après un repas à base de riz, la pollution atmosphérique a cessé, rrraaaaaaaah.

 

Il ne nous reste plus qu'à mettre en place un bon vieux garde-mangé au sous-sol dans lequel mettre en sécurité nos produits de la ferme !

 

 

Publié dans Mimi et Louloute

Commenter cet article

Niceday 24/09/2013 13:21


Ah ! J'ai bien ri, merci ! Ca fait du bien...

Pupucefreewoman 26/09/2013 15:09



 






Claire 24/09/2013 11:58


Je pense que Valdéa a pris très à coeur son rôle de garde-manger...


Hé, hé, un garde-manger poilu !!!

Pupucefreewoman 24/09/2013 12:58



Oui mais le garde-manger est sensé nous le rendre, le manger ! Et surtout dans l'état où il l'a trouvé



lolette 19/09/2013 11:26


sacrée Valdéa quelle vedette quand même, elles font la paire avec gally.


super bien trouvé le titre.


en tout cas l'odeur devait être pestilentielle.....


biz

Pupucefreewoman 19/09/2013 13:12



Tout à fait pestilentielle ! Une casserole de fayots ne donne pas un tel résultat, et pourtant hein



anne isabelle 13/09/2013 07:23


je suis morte de rire en lisant le recit!!!! pauvre Valdéa voila ce qui arrive quand on laisse une pôvre chienne "mourir" de faim

Pupucefreewoman 17/09/2013 13:15



Et des fois, avec Gally, elles sont obligées, je dis bien obligées, de voler du pain dur aux chevaux ! C'est moche



Caroline 13/09/2013 00:37


en relisant l'article, je me dis que le titre est doublement évocateur - c'est voulu ?


j'ai bien ri

Pupucefreewoman 17/09/2013 13:14