Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Milagro

Publié le par Pupucefreewoman

Depuis plusieurs mois, l'idée faisait son chemin. Parce que Valdéa nous a quittés depuis déjà 2 ans, parce que nous devenions le centre de la vie de Gally mais qu'elle n'avait pas de pote de son espèce avec qui faire des trucs de chien comme se rouler dans des choses immondes qui puent ou récurer les fossés. Pas qu'on ne puisse pas le faire, techniquement on le peut tout à fait, mais nous on ne sait pas s'amuser voyez-vous ;-)

Bref moi je voulais pour Gally une vraie vie sociale de chien.

Alors on en a parlé à notre amie Csil grâce à qui nous avions rencontré et adopté notre adorable louloute Valdéa. D'ailleurs, si vous aimez la laine, le tricot, le feutre et les belles choses je ne peux que vous conseiller d'aller faire un tour sur sa boutique.

C'est ainsi que nous sommes partis un samedi matin en voiture avec Gally, direction Fort Fort Lointain, pour aller chercher Milagro. Trouvé dans une poubelle en Espagne, Milagro (miracle en espagnol) a été adopté par une famille en France via l'association l'Arche des Mastins Espagnols mais cela n'a pas fonctionné. Il a transité chez une chouette famille d'accueil (bravo et merci encore, c'est vraiment pas facile d'être FA !) pendant une semaine, jusqu'à ce que nous venions le chercher.

Voilà bien des incertitudes et des tracas pour un jeune chien de six mois et j'ai bien cru qu'il allait nous bouffer tous crus quand il nous a vu (je sais qu'on a des têtes d'affreux mais bon), Milagro était vraiment sur la défensive et Gally a dû intervenir pour lui signifier l'interdiction absolue de s'en prendre à nous. Alors on n'a pas trainé, comptant sur Gally pour temporiser parce qu'on n'avait pas pu se tromper à ce point, parce que la Vie l'a mis sur notre chemin ou nous sur le sien pour une bonne raison et que derrière sa peur il y a un gentil coeur qui ne demande qu'amour et sécurité.

Gally un peu dépitée : "Ah mais parce qu'il vient avec nous le morveux ?!!"
Gally un peu dépitée : "Ah mais parce qu'il vient avec nous le morveux ?!!"

Gally un peu dépitée : "Ah mais parce qu'il vient avec nous le morveux ?!!"

Nous avons fait une étape régénératrice chez Csil sur le chemin du retour. Tout le monde s'est détendu et nous avons pu observer un peu plus tranquillement le grand nigaud tout dégingandé et qui avait du mal à marcher droit que nous venions d'adopter. Il semblait apprécier les copains chiens, et les croquettes, c'est un bon point ! On avait un peu le trac et la fatigue de la journée commençait à se faire ressentir.

Une fois de retour chez nous et après quelques jours de repos, nous avons fait une journée "présentation" à Milagro. Présentation à Dr Chien, qui nous a confirmé (après avoir mis la muselière parce que ça commençait à faire peur tout ça) que son allure de vieux berger dysplasique n'est dû qu'au fait qu'il est de grande race, qu'il est jeune, hyperlaxe et qu'il a besoin de prendre du poids et de se développer tranquillement. A la fin de la consultation Milagro montait tout seul sur la table pour avoir une friandise, sans muselière. Il apprend vite et veut de toute évidence bien faire. Nous sommes restés vigilants en le présentant à notre famille et après avoir visité différentes maisons, notre gentil 'Gro était bien content de rentrer à la maison avec sa copine Gally.

Milagro

Tout les jours, nous nous baladons au rythme de marches tranquilles afin de lui faire faire de l'exercice en douceur et mettre en place quelques rituels agréables et non dénués d'intérêt pour nous (un pipi dehors contre une croquette par exemple - et pas de croquette pour les pipis dans la cuisine !).

Gally est devenue très sage d'un coup, très "enseignante" vis-à-vis de Milagro. Elle marche doucement et droit...

Balades glagla du matin, grand air, fouilles archéologiques à la pelleteuse canine, on ne s'ennuie pas d'un coup !
Balades glagla du matin, grand air, fouilles archéologiques à la pelleteuse canine, on ne s'ennuie pas d'un coup !
Balades glagla du matin, grand air, fouilles archéologiques à la pelleteuse canine, on ne s'ennuie pas d'un coup !

Balades glagla du matin, grand air, fouilles archéologiques à la pelleteuse canine, on ne s'ennuie pas d'un coup !

Les lapins ont suscité beaucoup d'intérêt ! Maintenant il sait leur faire une léchouille sans même leur faire peur.

Les lapins ont suscité beaucoup d'intérêt ! Maintenant il sait leur faire une léchouille sans même leur faire peur.

A la maison, Milagro prend ses marques. Gally partage avec lui les couchages, les jouets divers et variés, les gros dodos... Quand ils sont fatigués mais qu'ils ne sont pas décidés à dormir, ils jouent à la bagarre allongés. En quelque jours ils sont devenus de vrais potes !

MilagroMilagroMilagro
MilagroMilagro
Ba quoi ?

Ba quoi ?

On s'adapte, dans la joie et la bonne humeur !On s'adapte, dans la joie et la bonne humeur !
On s'adapte, dans la joie et la bonne humeur !

On s'adapte, dans la joie et la bonne humeur !

Milagro

Et puis le weekend dernier on est allé passer deux jours sur la côte. Une nouvelle maison à découvrir, un nouveau quartier, des gens dans les rues et sur la plage... Et la plage ! Wouuuuaaaaaaah !!! C'est estomaquant cette grande étendue, quand même.

Milagro a passé la balade à aboyer sur les gens, qu'ils ne s'avisent pas de s'approcher de lui, il avait déjà bien assez à faire avec cet endroit si déboussolant ! Entre deux séances de repos, les galopades sur la pelouse nous ont montré à quel point en quinze jours il avait déjà bien grossi et était plus stable sur ses pattes.Milagro a passé la balade à aboyer sur les gens, qu'ils ne s'avisent pas de s'approcher de lui, il avait déjà bien assez à faire avec cet endroit si déboussolant ! Entre deux séances de repos, les galopades sur la pelouse nous ont montré à quel point en quinze jours il avait déjà bien grossi et était plus stable sur ses pattes.Milagro a passé la balade à aboyer sur les gens, qu'ils ne s'avisent pas de s'approcher de lui, il avait déjà bien assez à faire avec cet endroit si déboussolant ! Entre deux séances de repos, les galopades sur la pelouse nous ont montré à quel point en quinze jours il avait déjà bien grossi et était plus stable sur ses pattes.
Milagro a passé la balade à aboyer sur les gens, qu'ils ne s'avisent pas de s'approcher de lui, il avait déjà bien assez à faire avec cet endroit si déboussolant ! Entre deux séances de repos, les galopades sur la pelouse nous ont montré à quel point en quinze jours il avait déjà bien grossi et était plus stable sur ses pattes.Milagro a passé la balade à aboyer sur les gens, qu'ils ne s'avisent pas de s'approcher de lui, il avait déjà bien assez à faire avec cet endroit si déboussolant ! Entre deux séances de repos, les galopades sur la pelouse nous ont montré à quel point en quinze jours il avait déjà bien grossi et était plus stable sur ses pattes.

Milagro a passé la balade à aboyer sur les gens, qu'ils ne s'avisent pas de s'approcher de lui, il avait déjà bien assez à faire avec cet endroit si déboussolant ! Entre deux séances de repos, les galopades sur la pelouse nous ont montré à quel point en quinze jours il avait déjà bien grossi et était plus stable sur ses pattes.

Milagro

Côté bêtises il n'a pas été en reste, entre les crocs croqués de ma Môman et les coins du canapé de jardin en résine tressée devenus, comment dire, customisés à l'issue du weekend, il va falloir prévoir l'imprévu la prochaine fois. C'est pas facile, vu qu'on ne sait pas s'amuser, on ne sait pas ce qui pourrait être amusant.

Un plaid capturé et mis à terre parce qu'il avait vraiment l'air de vouloir s'envoler avec le vent. Un chouette weekend je vous le dis !
Un plaid capturé et mis à terre parce qu'il avait vraiment l'air de vouloir s'envoler avec le vent. Un chouette weekend je vous le dis !

Un plaid capturé et mis à terre parce qu'il avait vraiment l'air de vouloir s'envoler avec le vent. Un chouette weekend je vous le dis !

Milagro

Aujourd'hui, direction la butte pour une promenade ventée en liberté. Musique de circonstance, Milagro galope droit et fier !

Pub Royal Canin, Le Professionnel

;-)))

Milagro découvre le vent fort qui souffle dans ses oreilles pendant que Gally vaque à ses reniflages habituels. De retour en bas, le coucou aux chevaux se fait mais de loin, avec quelques grognements signifiant "ils font un peu peur quand même" !
Milagro découvre le vent fort qui souffle dans ses oreilles pendant que Gally vaque à ses reniflages habituels. De retour en bas, le coucou aux chevaux se fait mais de loin, avec quelques grognements signifiant "ils font un peu peur quand même" !Milagro découvre le vent fort qui souffle dans ses oreilles pendant que Gally vaque à ses reniflages habituels. De retour en bas, le coucou aux chevaux se fait mais de loin, avec quelques grognements signifiant "ils font un peu peur quand même" !
Milagro découvre le vent fort qui souffle dans ses oreilles pendant que Gally vaque à ses reniflages habituels. De retour en bas, le coucou aux chevaux se fait mais de loin, avec quelques grognements signifiant "ils font un peu peur quand même" !

Milagro découvre le vent fort qui souffle dans ses oreilles pendant que Gally vaque à ses reniflages habituels. De retour en bas, le coucou aux chevaux se fait mais de loin, avec quelques grognements signifiant "ils font un peu peur quand même" !

Milagro

Une fois la surprise d'un gros chien inconnu dans le salon, les chats se sont vite habitués au p'tit nouveau qui a tout d'un nounours patibulaire il faut bien le dire et qui accepte les espèces inconnues comme faisant partie du paysage.

Tenez, regardez-le, terrassé par un lapin en peluche ! Un amour, notre 'Gro :-)))

Partager cet article

Repost 0

La chaleur d'un soleil d'hiver

Publié le par Pupucefreewoman

Rien de tel que les rayons d'un franc soleil d'hiver pour vous réchauffer un un p'tit chat ! Dickens et Tatami (alias P'tit Con et Vieux chnok, qui se crêpent toujours un peu le chignon de temps en temps mais c'est juste pour rester en forme) l'ont bien compris en squattant un vieux panier en bois idéalement laissé en hauteur, à l'abri, mais donnant plein sud...

Le soleil d'hiver chauffe le visage et les moustaches, ça fait du bien :-)Le soleil d'hiver chauffe le visage et les moustaches, ça fait du bien :-)
Le soleil d'hiver chauffe le visage et les moustaches, ça fait du bien :-)

Le soleil d'hiver chauffe le visage et les moustaches, ça fait du bien :-)

Partager cet article

Repost 0

Coin coin

Publié le par Pupucefreewoman

Coin coin

Je ne vous ai pas encore présenté les quatre canes arrivées chez nous fin août 2015 ! Les voici enfin...

Achetées à un agriculteur local qui fait abattre les canettes tous les 3-4 mois, nous voyons arriver de belles canes blanches déjà bien grandes.

Installées dans le poulailler les premiers jours, elles sont bien apeurées. Elles sont cracra et passeront du temps à nettoyer leurs plumes.

Installées dans le poulailler les premiers jours, elles sont bien apeurées. Elles sont cracra et passeront du temps à nettoyer leurs plumes.

Petit à petit, elles découvrent l'extérieur et osent s'y aventurer sans toutefois s'éloigner.

Petit à petit, elles découvrent l'extérieur et osent s'y aventurer sans toutefois s'éloigner.

La mare est à quelques dizaines de mètres alors je les guide pour leur faire découvrir leur futur endroit préféré...La mare est à quelques dizaines de mètres alors je les guide pour leur faire découvrir leur futur endroit préféré...
La mare est à quelques dizaines de mètres alors je les guide pour leur faire découvrir leur futur endroit préféré...

La mare est à quelques dizaines de mètres alors je les guide pour leur faire découvrir leur futur endroit préféré...

On est en septembre, le niveau de la mare est bas et les canettes ne peuvent pas encore descendre dedans. Elles se contentent des flaques qui se forment lors de pluies occasionnelles.
On est en septembre, le niveau de la mare est bas et les canettes ne peuvent pas encore descendre dedans. Elles se contentent des flaques qui se forment lors de pluies occasionnelles.
On est en septembre, le niveau de la mare est bas et les canettes ne peuvent pas encore descendre dedans. Elles se contentent des flaques qui se forment lors de pluies occasionnelles.

On est en septembre, le niveau de la mare est bas et les canettes ne peuvent pas encore descendre dedans. Elles se contentent des flaques qui se forment lors de pluies occasionnelles.

Enfin, au bout d'un mois, elles ont assez de forces pour descendre en planant. Depuis, c'est la fête dans la mare, elles adorent ! Et elles ne ratent pas une occasion pour narguer Gally ;-)
Enfin, au bout d'un mois, elles ont assez de forces pour descendre en planant. Depuis, c'est la fête dans la mare, elles adorent ! Et elles ne ratent pas une occasion pour narguer Gally ;-)
Enfin, au bout d'un mois, elles ont assez de forces pour descendre en planant. Depuis, c'est la fête dans la mare, elles adorent ! Et elles ne ratent pas une occasion pour narguer Gally ;-)

Enfin, au bout d'un mois, elles ont assez de forces pour descendre en planant. Depuis, c'est la fête dans la mare, elles adorent ! Et elles ne ratent pas une occasion pour narguer Gally ;-)

Elles sont curieuses, intelligentes et belles !Elles sont curieuses, intelligentes et belles !
Elles sont curieuses, intelligentes et belles !

Elles sont curieuses, intelligentes et belles !

Coin coin

L'agriculteur m'avait dit qu'elles pondaient beaucoup, pourtant cet hiver je ne trouvais qu'un ou deux oeufs de temps en temps, pondus entre deux balles de foin. Alors je me suis dite qu'il y avait peut-être une cachette secrète. Effectivement, elles ressortaient souvent de derrière le stock de paille et particulièrement d'un endroit où même en rampant entre la paille et le mur je ne pouvais y aller. Du coup, j'ai attaqué par le haut et à force de retirer des tranches de paille, j'ai découvert un nid bien garni.

27 oeufs de canes et un oeuf de poule que j'ai récupérés à la louche ! Je leur laisse bien sûr cette fabuleuse cachette dans laquelle elles peuvent s'abriter et se tenir chaud jusqu'à la fin de l'hiver :-)27 oeufs de canes et un oeuf de poule que j'ai récupérés à la louche ! Je leur laisse bien sûr cette fabuleuse cachette dans laquelle elles peuvent s'abriter et se tenir chaud jusqu'à la fin de l'hiver :-)

27 oeufs de canes et un oeuf de poule que j'ai récupérés à la louche ! Je leur laisse bien sûr cette fabuleuse cachette dans laquelle elles peuvent s'abriter et se tenir chaud jusqu'à la fin de l'hiver :-)

Partager cet article

Repost 0

Tchao petite Jade

Publié le par Pupucefreewoman

James Bee à gauche, Jade à droite
James Bee à gauche, Jade à droite

Quand ça craint ça fait pas mine...

Notre petite Jade, fille d'Idylle et cousine de James Bee (mort le mois dernier) s'est éteinte mardi. Samedi matin je l'ai trouvée prostrée en décubitus sternal, dans un coin, en souffrance. Dr Biquet est arrivé rapidement alors qu'elle était au plus mal et avec quelques injections et une perf, il l'a aidée au mieux. Le soir elle s'est levée, elle a mangé et bu. Je me suis dit ouf, c'est pas passé loin mais ça a l'air pas trop mal parti. Dimanche, c'était château branlant sur les quatre pattes, mais ça avait l'air de se maintenir et j'ai continué le traitement en cours. Lundi, pas d'amélioration. Le soir je commençais à douter d'une issue favorable. Mardi matin elle était mourante...

Comme d'hab, avant ça allait, d'un coup ça va plus et on ne sait pas pourquoi. Les symptômes entre les deux cas sont différents.

Mais considérant que les deux mères, Idylle et Isis, sont issues d'une portée de quatre, donc de plus petits modèles que les parents, qu'elles se sont échappées pour voir les gars alors qu'elles n'avaient pas un an et qu'elles ont été certainement saillies par leur frère, engendrant des petits encore plus petits, je soupçonne des "défauts de fabrication". J'espère juste que Julie et Jeremiah y échapperont...

Photo 1 : Idylle et ses petits, Jeremiah et Jade ; photo 2 : Jeremiah, sa soeur Jade, Julie, son frère James Bee
Photo 1 : Idylle et ses petits, Jeremiah et Jade ; photo 2 : Jeremiah, sa soeur Jade, Julie, son frère James Bee

Photo 1 : Idylle et ses petits, Jeremiah et Jade ; photo 2 : Jeremiah, sa soeur Jade, Julie, son frère James Bee

Partager cet article

Repost 0

Journée moisie et autres trucs moches

Publié le par Pupucefreewoman

Journée moisie et autres trucs moches

Cette semaine, il y a eu la journée moisie de Boo (anciennement Doudou, mais ce nom était déjà utilisé depuis toujours pour désigner l'une des peluches -en forme de chat qui plus est- de Gally, la confusion était risquée). Intervention au combien nécessaire certes pour éviter une multiplication non désirée, mais ça reste une journée moisie pour celui ou celle qui s'y colle. Huit-dix jours de collerette, la honte.

Jack, qui d'habitude aime bien embêter Boo juste pour la faire râler, s'est trouvé tout déboussolé quand en période de chaleurs, la nénette ne protestait plus. En la voyant avec une collerette, ça a fini de lui couper la chique !

Tiens je n'ai pas pensé à prendre de casse-tête pour Gally :-)
Tiens je n'ai pas pensé à prendre de casse-tête pour Gally :-)

Nan je leur ai fait un truc moche-moche, vraiment très moche. Eux qui mangent souris juteuses et viande de volaille à volonté, je leur a acheté des croquettes. Genre sans céréale pour se rapprocher de leur régime habituel. Genre youpi. Sauf que j'ai aussi acheté des casse-têtes chinois pour mettre les croquettes dedans...

Imaginez une poule qui a trouvé un couteau, ben pareil.

Imaginez une poule qui a trouvé un couteau, ben pareil.

Ah ba voilà, elle a mis nos croquettes dans des casse-têtes pour bien nous embêter. Voilà, voilà voilà. Et elle est contente.

Ah ba voilà, elle a mis nos croquettes dans des casse-têtes pour bien nous embêter. Voilà, voilà voilà. Et elle est contente.

Jack vérifie ce que fait le grand requin blanc, pour sûr qu'elle va trouver comment faire, elle.

Jack vérifie ce que fait le grand requin blanc, pour sûr qu'elle va trouver comment faire, elle.

Effectivement...

Effectivement...

Cola voit un grand buffet de croquettes qui ne demandent qu'à être mangées, alors elle se sert sans trop se poser de questions. Les doigts dans le nez, enfin dans le casse-tête.

Cola voit un grand buffet de croquettes qui ne demandent qu'à être mangées, alors elle se sert sans trop se poser de questions. Les doigts dans le nez, enfin dans le casse-tête.

Jack, dépité, n'a pourtant pas baissé les moustaches et observe ceux qui y arrivent pour faire pareil ensuite.

Jack, dépité, n'a pourtant pas baissé les moustaches et observe ceux qui y arrivent pour faire pareil ensuite.

A voir si l'ensemble de nos quinze chat va s'en sortir aussi bien. Pour l'instant, ça ne leur pose pas franchement de difficulté. L'habitude de débusquer les mulots doit y être pour quelque chose ;-)A voir si l'ensemble de nos quinze chat va s'en sortir aussi bien. Pour l'instant, ça ne leur pose pas franchement de difficulté. L'habitude de débusquer les mulots doit y être pour quelque chose ;-)
A voir si l'ensemble de nos quinze chat va s'en sortir aussi bien. Pour l'instant, ça ne leur pose pas franchement de difficulté. L'habitude de débusquer les mulots doit y être pour quelque chose ;-)

A voir si l'ensemble de nos quinze chat va s'en sortir aussi bien. Pour l'instant, ça ne leur pose pas franchement de difficulté. L'habitude de débusquer les mulots doit y être pour quelque chose ;-)

Partager cet article

Repost 0

L'année des noix

Publié le par Pupucefreewoman

Noisette (caramel et noir) et Pistache (tricolore)
Noisette (caramel et noir) et Pistache (tricolore)

2016 sera l'année des noix :-)

Après l'arrivée de Cajou, la chevrette toute blanche d'Amandine, ce sont Noisette et Pistache qui ont pointé le bout de leur museau vendredi matin 5 février.

Quand je suis arrivée pour distribuer le foin, elles étaient déjà nées et en pleine forme et déambulaient, autant que leurs grandes pattes toutes neuves le leur permettait, autour de Môman Framboise toute occupée, elle, à ingurgiter le placenta le plus vite possible.

L'année des noix

Môman Framboise, toute consciencieuse qu'elle est, avait prévu du lait pour un régiment. L'un des quartiers de sa mamelle était un peu moins gros, un peu plus accessible donc et les deux petites se sont évertuées à ne boire que sur ce trayon-là. Du coup, très rapidement, l'autre quartier déjà plus gros avant les naissances, a continué de se remplir pour ressembler à une calebasse. Trop bas, les petites ne trouvaient pas le trayon. Il faut dire qu'il n'est pas bien grand non plus, voyez vous-même, je dois la traire pour éviter un engorgement, pas moyen de traire à plus de trois doigts ! Autant vous dire, c'est long :-)))

Et puis à force, après un 3/4 de litre, j'ai réussi à brancher Noisette dessus... Tout devrait rentrer dans l'ordre d'ici quelques jours, ça fait ça quand c'est neuf comme on dit !

L'année des noixL'année des noix
Après le réconfort, le gros dodo...

Après le réconfort, le gros dodo...

Naaaaaan mais vous rêvez là les filles ! Allez debout, leur dit Cajou, debout on joue !

L'année des noix
L'année des noix
L'année des noix
L'année des noix

Face aux assauts de la grande sœur un peu chipie, les deux petites sont allées se réfugier près du ventre de Môman...

A l'image de Framboise, Noisette et Pistache sont très accessibles et douces. A l'image d'Amandine, Cajou évite autant que possible les contacts, méfiance...

Mais à elles trois elles vont faire une sacrée bande de crapouilles, va y avoir du rock’n’roll dans la chèvrerie !

Bienvenue à vous les filles :-)

Partager cet article

Repost 0

Le repos du guerrier

Publié le par Pupucefreewoman

Le repos du guerrier

Jim avait repéré les rats qui squattent le poulailler et ça lui frisait la moustache de les voir se servir dans le grain des poules, voire dans les oeufs. Gally aussi les avait repérés. Il faut dire qu'à notre arrivée le soir pour fermer, les rats prenaient leur temps pour se cacher. Parfois on y voyait toute la queue et une partie du popotin qui dépassait d'un trou de mur. Je lui disais "Naaaan là t'es pas caché, je te vois encore !". Gally n'a jamais réussi à en attraper un, mais Jim, plutôt que de foncer dans le tas, a joué la carte de la patience. Il a décidé l'autre soir de rester dans le poulailler, de s'y faire enfermer et d'attendre, attendre, attendre. Sa patience a été récompensée. Le rat qu'il a attrapé faisait bien 40cm de long, ça change des mulots !

Alors hier soir, c'était le repos du guerrier pour Big Jim notre gros tigrou.

Partager cet article

Repost 0

Cadeau de chat

Publié le par Pupucefreewoman

Il fait quoi notre chat adoré pour nous réveiller et nous souhaiter une bonne journée ? Il fait ça...

Dans un recoin le plus inaccessible possible bien sûr, sinon c'est pas rigolo :-)

Dans un recoin le plus inaccessible possible bien sûr, sinon c'est pas rigolo :-)

A l'origine c'était un globe en verre d'un lustre type rustique, à cinq branches. Du terreau à l'intérieur et hop, transformé en pot de fleur.

Et hop.

M'en fout j'en ai quatre autres ! Six en comptant les globes des appliques.

...

Ah oui, j'oubliais de préciser : comme d'hab, c'est personne.

Partager cet article

Repost 0

La petite surprise du soir

Publié le par Pupucefreewoman

Après le début du mois désastreux à la chèvrerie, on s'est dit bon, allez, ça c'est fait, maintenant ça va aller mieux. Sauf que Bethany a encorné Daisy (heureusement assez superficiellement) et Dimanche dernier c'est Ivoire, la seule fille de Daisy qui n'avait pas eu de petit, qui avorte très précocement d'un petit. Aaaargh... Bon elle n'était pas censée être gestante la chipie, mais ça ne m'aurait pas déplu qu'elle puisse, comme ses deux sœurs, vivre avec une petite chouquette à ses côtés. C'est comme ça...

Et puis ce soir, en arrivant pour donner du foin à tout le monde, j'entends ce petit cri caractéristique du petit qui cause à sa môman, et que vois-je en entrant...

Bonjour je suis la surprise du jour !Bonjour je suis la surprise du jour !
Bonjour je suis la surprise du jour !

Bonjour je suis la surprise du jour !

Amandine ne présentait aucun signe de mise bas proche quand je suis passée les nourrir dans la matinée, je ne m'attendais donc pas à une aussi jolie surprise ! Une seule chevrette, mais il est vrai qu'Amandine n'avait pas un grooooos ventre comme celui de Framboise sa copine qui n'a pas encore mis bas. Elle semble prête à s'échouer sous le poids de son ventre et du bar à lait qui est bien plein ! Les prochains jours devraient donc nous réserver une ou deux autres belles surprises, je vous tiens au courant ;-)

Bienvenue à toi petite puce toute blanche !

Partager cet article

Repost 0

Tchao James Bee

Publié le par Pupucefreewoman

Il s'appelait Bee, James Bee. Il avait 13 mois et c'était un trognon petit bouc avec des cornes grandes comme ça et une bouille comme seuls les boucs nains savent les faire. C'était le fiston d'Isis.

Je l'ai trouvé hier soir se tordant de douleur dans la paille. La journée avait été déjà bien moisie. La chèvre tricolore, Bettany, arrivée il y a 15 jours a mis bas prématurément d'une chevrette morte née et d'un petit mâle qui n'a vécu que quelques heures. Nés trop tôt. Alors, qu'un événement aussi moisi que rare chez nous puisse se cumuler à un autre bien pire encore était impensable. Et pourtant...

Les coliques dont souffrait James Bee étaient terribles. Le véto appelé en urgence a mis en place tout ce qu'il était possible de faire pour le soulager. Nous sommes restés à veiller notre petit bouc jusque tard dans la nuit en le couvrant de plaids chauds et de bouillottes pour l'aider à se détendre. Au petit matin, il était comateux mais souffrait toujours autant. Les médicaments n'avaient pas pu le soulager. Une chirurgie à la clinique a été tentée. Sous morphine au moins il ne souffrait plus. Les intestins n'avaient rien, ils étaient impec, pas d'occlusion, rien. Ils avaient juste cessé de fonctionner. Sans explication. On a espéré jusqu'à ce soir que le transit reparte. Sur place en le voyant, on a compris qu'il n'y avait plus rien à espérer. Ses cris étaient déchirants, nous nous sommes résignés à le faire euthanasier.

A 13 mois, il ne voulait pas mourir. Il a lutté, il n'était pas prêt. Le vétérinaire a fait au mieux, mais que c'était difficile de tenir la tête de notre petit bouc qui se débattait contre la douleur et les piqûres.

Voilà, il est parti. Demain nous l'enterrerons avec les petits de Bettany et notre poule Armelle, morte elle aussi aujourd'hui. Journée très très moisie...

James Bee en août 2015, il était encore avec Moman et soeurette et n'avait pas encore revêtu sa tenue hivernale de Chewbacca

James Bee en août 2015, il était encore avec Moman et soeurette et n'avait pas encore revêtu sa tenue hivernale de Chewbacca

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>